0

Pour les militaires de carrière et les parlementaires, pas de départ à la retraite à 65 ou 67 ans !

Pour les militaires de carrière, pas de départ à la retraite à 65 ou 67 ans…
Mais 17 annuitées pour une retraite à taux plein !

Chez les députés et sénateurs, pas de départ à la retraite à 65 ou 67 ans non plus !
Jusqu’à récemment, un parlementaire peut toucher sa retraite à 60 ans. Surtout, le député ou le sénateur a l’immense avantage de pouvoir bénéficier du « taux plein » (plus de 5.000 euros) après seulement 22 ans de (double) cotisation. Mais ce n’est pas tout. L’élu sexagénaire a en effet le droit de toucher sa retraite tout en travaillant à temps plein. On l’a vu récemment avec les ministres les plus âgés du gouvernement Fillon qui cumulaient, jusqu’à ce que le scandale les pousse à y renoncer, leur salaire ministériel et leur retraite de député. Ajoutons, c’est un détail, que ses retraites d’élu local sont exonérées d’impôt et de CSG. Des privilèges que, visiblement, l’exécutif paraît peu pressé de faire disparaître. Et que les parlementaires ne semblent pas trouver injustes. La pénibilité de la charge et la précarité de l’emploi sont, sans rire, mis en avant par bien des élus.

Et pendant ce temps-là, le blocage de l’économie capitaliste continue !
Pour exemple, ces deux photos prises ce matin sur la zone industrielle de Seclin près de Lille (action commune CGT Seclin – CNT Lile – SUD Lille).


ul-lille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.