Présentation de la “Belle équipe”

Voici la présentation d´une toute nouvelle initiative du SUB (syndicat unifié du bâtiment) de la CNT pour la création d´une coopérative ouvrière dans le bâtiment dans la région parisienne. On peut leur souhaiter bonne chance pour la suite et espérer qu’ils réussiront à rendre ce projet viable. Enfin des gens qui vont s´affranchir des grosses boites, du travail au black ou des petits patrons qui s´en mettent plein les poches sur le dos de leurs apprentis !!

En effet, lorsque l´on voit les pratiques actuelles dans le bâtiment et les travaux publiques il y a de quoi vouloir chambouler toute une société ! Pour parler des grosses boites qui occupent une grosse part du marché, il faut voir leurs pratiques depuis quelques années ! Plus personne n´est embauché, les intérimaires sont remerciés et les profits colossaux sont toujours au rendez vous !! Bien sur, c’est la crise… donc les augmentations des salaires sont gelées (alors que pour ça les conventions collectives sont généralement avantageuses). Dans les gros groupes, les réunions, poses info, pause sécurités, remises de cadeaux de Noël, etc. sont prétextes a des mises en gardes, coups de pression. C´est faire flipper les compagnons d´une possible restructuration…qui sera évitée bien sur grâce à plus de productivité sur les chantier. Officiellement : Ils (les directeurs, sous directeurs, responsables régionaux) veulent nous voir bosser plus intelligemment. « Au lieu de mettre un coup de pelle, mettez en deux » qu’ils disent ! Résultat : depuis début 2010 les accidents du travail ont plus que doublés sur les chantiers de certaines boites dans le Nord. Soit disant à cause de comportements irresponsables…

Et puis quoi encore !!! Ils nous demandent d´en faire deux fois plus et de bosser 2 ans de plus ???? Nous on les attend toujours sur les chantier pour qu’ils viennent nous aider !! A suivre…

PRÉSENTATION DE LA COOP :

Stéphane et Franck sont deux camarades impliqués dans la vie du SUBTP (se dit (SUB’), ce qui a d’ailleurs valu au premier de se faire licencier par GENIER DEFORGE (BOUYGUES, COLAS) il y a 18 mois, et vaut actuellement au patron du second de plier sous les coups procéduriers du syndicat. Stéphane subit le chômage depuis ce temps, avec une perte de revenu de prêt de 50 % compensée par la solidarité syndicale.

Ouvriers du bâtiment, ils s’impliquent en particulier dans la rénovation du 33 rue des Vignoles, au cours du Chantier Syndical – Travail de Sublime ou la formation de camarades plus ou moins qualifiés prends autant d’importance que le résultat.

Ils s’apprêtent à déposer les statuts de La Belle Équipe, une coopérative ouvrière de production dans tous les corps d’état du bâtiment. Cette coopérative s’insère dans la vie syndicale avec ses actions de formation aux métiers et à la sécurité sur le chantier, avec le placement de militants licenciés pour fait syndical … et reçoit en retour l’appui juridique, pédagogique, logistique et relationnel du syndicat.

Afin d’assurer le lancement de cette aventure, qui en toute modestie ne se prétend pas de portée révolutionnaire, nous sollicitons votre souscription à notre projet : un outil pour les camarades qui retroussent leurs manches et souhaitent vivre dignement de leur métier, comme pour le syndicat qui peut mettre en pratique de ses discours et ses valeurs.

La coopérative est fondée sur des statuts clairs, qui placent le syndicat comme légataire en cas de défaillance d’un membre, et lui interdisent de compter des actionnaires non producteurs en majorité, ce qui limite à un seul en l’espèce. C’est donc le SUBTP qui sera le possesseur légal de ces parts, mais sa vocation première étant de mener des luttes sociales, il ne peut s’investir financièrement à la hauteur du besoin de la SCOP.
C’est pourquoi nous vous appelons à souscrire auprès du SUBTP, autant de part à 50€ que vous souhaiterez épargner. En effet, l’argent est bloqué 2 ans, et chaque SUBscrispteur est informé de l’activité de l’entreprise et invité aux assemblées générales. Nous espérons bien sur être en mesure de racheter ses parts plus tôt, par l’arrivée de nouveaux coopérateurs, qui devront à leur tour constituer leur part statutaire, par un apport direct, ou progressivement par le fruit de leur travail.

Nous espérons rassembler jusqu’à 18 000 € et plus d’un dixième de la somme est déjà réunie moins d’une semaine après le début de la SUBscription.
La camion se rapportant à cette somme, cela explique le clin d’oeil suivant au verso des bons de souscription.
Pour consulter les statuts de La Belle Équipe ou choper le bon de souscription, vous pouvez contacter le SUBTP par mail.

Fraternelles salutations syndicalistes révolutionnaires,

Syndicat Unifié du Bâtiment et des Travaux Publics – CNT
33, rue des Vignoles – 75020 PARIS
subtp-rp@cnt-f.org

Laisser un commentaire

Fermer le menu