Accueil > Mots-clés > Thèmes > Loi travail

Loi travail

  • À Douai, le 2 février : justice et relaxe pour Antoine & François (...)

    À Douai, le 2 février : justice et relaxe pour Antoine & François !

    Solidaire de toutes les victimes de la répression gouvernementale, policière et judiciaire exercée à l’encontre des opposant.es à la loi Travail, la CNT Nord Pas-de-Calais Picardie relaie l’appel ci-dessous. Appel du comité de soutien à Antoine & François : Antoine, militant de la CGT et libertaire de Valenciennes, est un-e des nombreux-ses opposant-es à la loi Travail à avoir fait les frais de la répression aux ordres du gouvernement et du patronat au printemps 2016. Alors qu’il se rendait à une (...)

  • Murs populaires : tags du mouvement contre la loi travail

    Murs populaires : tags du mouvement contre la loi travail

    1er décembre 2016
    Éditions CNT-RP

    Le mouvement social de protestation contre la loi travail a été le creuset d’une effervescence littéraire peu commune. Une écriture de la contestation s’y est développée et a ponctué les murs de France d’interpellations marquées par une ironie mordante, une autodérision inventive et insolente. Des tags nourris d’une réflexion acérée, n’éludant pas la complexité et les contradictions profondes de notre société. À coup de phrases incisives, ce sont tous les symboles de l’État et de la (...)

  • Communiqué de la CNT 38 en réaction aux manifs sauvages des policiers depuis (...)

    Communiqué de la CNT 38 en réaction aux manifs sauvages des policiers depuis une semaine

    Le 26 octobre 2016 Police partout, justice de classe Face aux manifestations policières sauvages qui se déroulent depuis une semaine et dans lesquelles nous pouvons voir des centaines d’agents équipés, formés, masqués, armés vociférant la marseillaise un peu partout en France, il paraît nécessaire de rappeler que la violence la plus manifeste est celle de l’État, dont la police est le bras armé. Alors que s’opère le démantèlement du bidonville de Calais après des mois de harcèlement (...)

  • Projection-débat à propos du mouvement contre la loi Travail

    Projection-débat à propos du mouvement contre la loi Travail

    Mardi 18 octobre, l’union locale des syndicats CNT de Lille organise une projection-débat pour faire un premier bilan du mouvement contre la loi Travail et discuter des luttes futures. En savoir plus : http://www.cnt-f.org/59-62/2016/10/proj-debat-sur-mouvement-contre-loi-travail/

  • Contre la loi travail et son monde, notre seule arme est notre (...)

    Contre la loi travail et son monde, notre seule arme est notre détermination

    16 septembre 2016
    CNT Région parisienne

    Une fois de plus, aujourd’hui, jeudi 15 septembre, l’État a voulu imposer aux manifestants parisiens l’humiliation d’une manif encadrée par un dispositif policier hors norme, et des fouilles individuelles systématiques des manifestants. La CNT région parisienne avait fait le choix d’appeler à la grève et de participer à cette manifestation contre la loi travail, mais de refuser de manifester en étant fouillés un par un. Nous sommes donc arrivés groupés et nous avons exigé d’entrer sur la place de la (...)

  • CONTRE LA LOI TRAVAIL : MOBILISATION GENERALE !

    CONTRE LA LOI TRAVAIL : MOBILISATION GENERALE !

    14 septembre 2016
    CNT - Bureau confédéral

    Nous avons connu, depuis le 09 mars dernier, une mobilisation exceptionnelle – par sa durée comme par la diversité de ses approches – contre la loi « Travail ». Celle-ci a été définitivement adoptée fin juillet, par l’application de l’article 49-3 de la constitution qui dispense de vote devant l’assemblée nationale. L’enjeu, aujourd’hui, pour tou-tes ceux et celles qui pâtiront de cette dégradation historique de leurs droits (travailleur-euses, précaires, chômeur-euses, jeunes, retraité-es, etc.) est (...)

  • La lutte ne fait que commencer

    La lutte ne fait que commencer

    8 juillet 2016
    CNT Région parisienne

    Le 5 juillet n’est pas une fin, c’est une étape. Bien que la loi soit adoptée par 49.3, cela ne saurait nous arrêter. Une loi peut être retirée sous la pression des grèves et de la mobilisation. Pour le retrait sans condition de la loi travail, la lutte ne fait que commencer ! La répression féroce n’a pas entamé notre détermination. Que ce soient les attaques directes contre les locaux syndicaux (du saccage par la police de celui de la CNT Lille au nassage de la Bourse du travail de Paris le (...)

  • Toujours mobilisés contre la loi travail et son idéologie

    Toujours mobilisés contre la loi travail et son idéologie

    4 juillet 2016
    CNT Région parisienne

    RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL, pour une société autogestionnaire ! Depuis cinq mois, le mouvement contre le projet de loi ne faiblit pas. L’affluence aux manifestations est variable, mais comment pourrait-il en être autrement ? Une journée de grève c’est une journée sans salaire, c’est une journée où l’on sait que la tension physique et psychologique sera au rendez-vous du fait de l’attitude des CRS, police et autres structures aux ordres des décisions et stratégies politiques du gouvernement. Et (...)

  • [Strasbourg] Interdiction de manifestation nationale pour une inculpée de (...)

    [Strasbourg] Interdiction de manifestation nationale pour une inculpée de Strasbourg : solidarité avec notre camarade face à l’acharnement répressif

    24 juin 2016
    CNT STP 67

    Durant le week-end des 11 et 12 juin, plusieurs personnes participant au mouvement social contre la loi Travail se sont vu notifier des interdictions d’être présentes à Paris à la manifestation du 14 juin et dans le quartier de République, basées sur l’article 5-3° de la loi sur l’état d’urgence. À Strasbourg aussi, une manifestante a reçu dimanche 12 juin une interdiction de séjour à Paris. Cet arrêté est choquant. Il vient appuyer l’acharnement policier et administratif dont cette militante est victime (...)

  • Bloquons leur économie et leurs profits !

    Bloquons leur économie et leurs profits !

    Près de quatre mois de mobilisation contre la loi travail, et une seule réponse de l’État : la répression (plus de 750 personnes poursuivies et beaucoup plus arrêtées, de nombreux blessés graves, etc.). Point d’orgue, ce 22 juin : l’interdiction, pour la première fois depuis des décennies, d’une manifestation syndicale. Le prétexte : la « fatigue » des policiers, l’Euro, l’état d’urgence… Surtout une confirmation nette de ce que notre organisation syndicale clame depuis des mois : la violence vient de l’État (...)

|